Direkt zum Inhalt

éolane, partenaire scientifique et sponsor du projet océanographique de Fabrice Amedeo

Le groupe éolane est fier d’annoncer son engagement auprès du skipper Fabrice Amedeo pour les 4 prochaines années. Ce soutien s’inscrit dans le cadre de son projet Océanographique #OceanCalling, en parallèle de ses courses au large qui le conduiront notamment à participer au Vendée Globe 2024 à bord de son IMOCA Nexans - Art & Fenêtres.
Un tour du monde à la voile, sans escale et sans assistance, que le skipper souhaite réaliser sans utiliser d’énergie fossile.
éolane partenaire scientifique de Fabrice Amedeo

Ce projet innovant et collectif débute avec un tour de France en juin et juillet, qui permettra de mesurer les niveaux de pollution aux microplastiques le long des côtes. Les escales seront l’occasion de sensibiliser le public à la préservation des océans.

Notre groupe apporte son soutien technologique et scientifique à la démarche inédite du skipper, qui mêle le défi sportif, une mission d’analyse des océans, et la promotion de la transition énergétique. Tout au long de ses déplacements, en course ou lors de ses différents trajets, il recueillera de précieuses données pour la recherche

Ces données (taux de CO2, salinité, microplastiques) seront analysées par des partenaires scientifiques travaillant ces sujets, quasiment en temps réel puis sur la base d’échantillons. Elles seront ensuite mises à disposition de l’ensemble de la communauté scientifique internationale, afin d’aider à mieux comprendre l’impact de la pollution et du réchauffement climatique sur les océans.

Ce projet fédérateur résonne avec notre raison d’être : le défi technologique, le respect de la planète et l’ouverture sur le monde. Comme Fabrice Amedeo, notre groupe s’est construit dans le Maine-et-Loire avant de se déployer partout en France puis dans le Monde. Le défi de Fabrice Amedeo au service de la science et de l’environnement incarne toutes les valeurs de notre groupe : l’esprit d’équipe, l’innovation et le déploiement de notre savoir-faire made in France à l’international.

Aux côtés de l’Ifremer, de l’Université de Bordeaux, de l’IRD* Geomar, l’Institut Max Planck, OceanOPS et la COI* - Unesco, éolane mettra au service de Fabrice Amedeo ses technologies de pointe, comme nous le faisons au service de nos clients, de plus en plus engagés dans une démarche de transition écologique, respectueuse de l’environnement, notamment dans le domaine des transports. 

Au-delà du défi sportif et de l’engagement au service de la science et de la protection de l’environnement, Fabrice Amedeo se lance dans un combat en faveur de la transition écologique et énergétique en faisant le pari de faire le tour du monde sans énergie fossile. Ainsi, dans la continuité du dernier Vendée Globe lors duquel il avait pu tester certains outils, son bateau sera alimenté par des énergies vertes : panneaux solaires, éoliennes et hydro-générateurs.

Le voilier de Fabrice Amedeo, véritable concentré de technologies pourra ainsi compter sur la force d’innovation et la capacité technologique d’éolane. Il arborera nos couleurs lors de nombreuses courses pour les 4 prochaines années : Transat Jacques Vabre, Route du Rhum et surtout Vendée Globe.

  • Pour Fabrice Amedeo :

Je suis très heureux de l’arrivée d’éolane à mes côtés jusqu’au prochain Vendée Globe. C’est une entreprise qui a ses racines en Anjou, là où j’ai grandi et ai moi-même mes propres origines. Nous partageons une communauté de destin également. Notre partenariat va être placé sous le signe de la résilience et du rebond. éolane connait un grand succès économique depuis plusieurs mois. J’ai, pour ma part, traversé une période compliquée avec le Vendée Globe, l’hiver dernier, et mon ambition est de rebondir à mon tour et d’aller de l’avant. Pour ce faire, je vais compter sur le précieux soutien des équipes d’éolane qui vont m’assister sur l’électronique du bateau. Ensemble nous allons développer et fiabiliser mon bateau.

  • Pour Henri Juin, président du directoire d’éolane :

éolane est très fier de soutenir Fabrice et son projet. La voile est un sport qui incarne formidablement nos fondamentaux : l’engagement, le défi technologique, l’ambition écologique. Notre stratégie de développement et de transformation doit permettre au groupe de devenir d’ici 2025 l’un des fers de lance d’un écosystème électronique français souverain. Ce plan s’appelle “Alizées“. C’est plus qu’une jolie coïncidence ; c’est une communion d’esprit. Le projet de Fabrice nous a plu tout de suite parce que nous nous sommes reconnus dans cette idée d’associer le dépassement de soi et la technologie au service de la planète.

 

*COI : Commission Océanographique Internationale
*IRD : Institut de Recherche pour le Développement